Une tuile vient de tomber sur la tête des dirigeants de la UFC et le monde des arts martiaux mixtes.
Le combattant Jon Jones a échoué un test antidopage lors des évènements entourant le gala UFC 214.

Embed from Getty Images

Le site TMZ rapporte que le nouveau champion de la UFC, Jon « Bones » Jones aurait été testé positif pour une substance interdite par la USADA en relation avec son combat contre Daniel Cormier. Jones avait remporté le combat par TKO pour remporter la ceinture des mi-lourds.

Toujours selon TMZ, Jon Jones aurait été dépouillé de sa ceinture.
La ceinture devrait revenir à Cormier.

Jones fait face à une suspension de plusieurs années.

Comme on s’en souvient, Jones avait déjà échoué un test en 2016.
Il avait alors purgé une suspension d’un an.

Dana White, le président de la UFC, n’a toujours pas émis de commentaire à ce sujet.

Assistons-nous à la fin du partenariat entre Jon Jones et la UFC?

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter!